J'ai bouffé du Coréen...

Publié le par Pegase

Avez-vous déjà mangé Coréen ?
C'est vrai il faut déjà pouvoir trouver un resto de cette nationalité et c'est pas facile vu le peu de place que laissent les restos sinojaponais aux autres ethnies culinaires. Et bien hier, Biou et moi, sommes tombés sur cette rareté. Notre curiosité nous a poussé à pénétrer dans un bel établissement qui pourrait ressembler à n'importe quel japonais. Le menu propose des poissons crus comme chez le jap mais aussi des spécialités que l'on peut déguster en barbecue ou en fondue. Intrigués par ces plats, Biou et moi avons commandé un Korean barbecue.
Très rapidement, un serveur nous apporte une soupe (comme au japonais) et quatre bols de légumes. Il nous indique ce que contiennent les bols et nous précise que le dernier bol est offert par la maison car c'est une nouveauté. La soupe est moins bonne que celle du jap, c'est un bouillon de boeuf mais l'arrière goût est trop marqué et me tapisse l'oesophage... difficile de m'en débarrasser. J'explore les coupelles de légumes, la première contient des épinards... pas mauvais, plutôt bon d'ailleurs pour quelqu'un qui d'habitude n'est pas friand du légume de Popeye, j'apprécie. Biou partage mon avis. Ensuite nous testons le soja, plutôt bon, mais classique pour Biou, amatrice de chinois. La troisième coupelle contient du choux, mais l'aspect et le goût est totalement différent de celui qui nous est servit chez le japonais. Pour Biou c'était du radis blanc, mais peu importe, nous avons aimé cette saveur. Enfin, bêta-testeurs jusqu'au bout, nous avons dégusté la nouveauté, des vermicelles. Pas mauvais, mais pas mon bol préféré. Biou m'a fait remarqué que c'était assez diététique.
Après avoir débarrassé la multitude de petits bols, une serveuse dépose un engin métallique sur notre table, il ressemble à un gros radiateur, quelques réglages, et le coeur de l'engin s'allume de flammes bleutées. Un serveur coréen de deux mètres de haut nous apporte à chacun, un grand bol de légumes et de riz et une assiette de fine lamelles de viande de boeuf marinée. Ensuite la technique est simple, on pose les lamelles sur le réchaud, lorsque la viande est cuite, on la consomme avec un peu de légumes et de riz... Un vrai régal et un vrai plaisir à jouer les apprentis cuisiniers avec ce barbecue coréen.
Repus, je demande quand même un dessert, ce sera un gâteau aux châtaignes. C'est petit, coupé en deux, une petite pâte moelleuse enrobe un coeur de châtaigne, c'est fin... délicieux.
Nous avons bien mangé, et pour le même prix qu'un japonais.

 

Commenter cet article