D'artagnan contre le Chanoine Sarkozy

Publié le par Pegase

La visite du petit Nicolas à Rome en compagnie de son copain Alceste Bigard n'a pas réveillé grand monde, sauf le petit Bayrou, le solitaire, qui en bon béarnais à vu la sauce (béarnaise) lui monter aux narines en écoutant les propos du petit Nicolas qu'il faut appeler désormais monsieur le chanoine. Notre petit Chanoine à évoqué un concept assez novateur, la laïcité positive... aujourd'hui pour être inventif, il suffit de coller positif ou sa femme (positive) après (si on veut faire anglais, c'est plutôt avant) un mot un peu usé. Cette expérience "chimique" a été testée par Lorie, la grande prêtresse de la musique jeune avec son célèbre "positive attitude". On a aussi entendu parlé de "ségrégation positive"... ou comment rendre hype un mot qui dégage de drôles d'odeurs.
Bref, avec POSITIF on peut tout dire, ça sent nettement mieux, c'est probablement parfumé à la lavande et ça donne envie.
Mais pas pour le petit Bayrou, qui a le nez plus fin que certains de ces copains et a trouvé que le parfum lavande ça lui rappelais un peu l'odeur des chiottes, donc le voilà parti la balayette à la main prêt à croiser le plastique avec son ennemi juré le Chanoine Sarkozy. Le problème c'est que le vilain chanoine est insaisissable, Bayrou veut férailler à Rome mais Sarko est déjà parti au Caire. De toutes façons, si Bayrou devient trop pressant, le chanoine enverra sa lady de Winter... pas Ophélie, mais Carla en première ligne.
Je ne sais pas si D'artagnan-Bayrou sans les 3 mousquetaires pourra déjouer les plans du Cardinal-Chanoine.

à suivre...

Publié dans A travers le miroir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article