Quand on ressemble à un pot de yaourt

Publié le par Pegase

Vous qui lisez ce texte, vous possédez certainement un beau T-shirt, une casquette, un sac ou une veste dont le seul intérêt esthétique est de porter en énorme le logo d'une marque. Vous êtes certainement fier de votre objet, vous l'exposez à la moindre occasion. En plus, il vous a coûté la peau des fesses ou plus exactement la peau des fesses du petit asiatique ou africain qui bosse vingt heures par jour pour produire ce magnifique support de pub à un prix défiant toute concurrence. N'avez-vous pas l'impression qu'il se fait exploité et que vous vous faites avoir ?
Ce magnifique logo posé sur un objet dérisoire qui n'a coûté que quelques euros à produire grâce aux efforts et à la corvéabilité des plus pauvres êtres humains de la planête, vous est vendu comme s'il avait été produit en plein centre du 16e arrondissement de Paris. Non content de porter cette merveille du marketing moderne, au lieu de vous faire rémunérer, puisque vous êtes, même si vous refusez de le croire, un support publicitaire, vous payez pour en faire la pub.
Avouez que l'idiot du village n'est pas forcement celui qu'on croit.

Publié dans A travers le miroir

Commenter cet article