Allumer le feu, quand on devient vieux c'est ennuyeux !

Publié le par Pegase

J'ai pris cette chanson dans les oreilles, cette ode à la lutte et je me suis rendu compte que c'étais une complainte de la vieillesse.

Voici le premier couplet :
Tourner le temps à l'orage
Revenir à l'état sauvage
Forcer les portes, les barrages
Sortir le loup de sa cage
Sentir le vent qui se déchaîne
Battre le sang dans nos veines
Monter le son des guitares
Et le bruit des motos qui démarrent.

C'est l'histoire d'un vieux qui craint l'orage parce que ses rhumatismes vont se réveiller, les articulations douloureuses vont l'obliger à se déplacer comme un singe. En plus quand il fait froid, ça donne envie de faire pipi et avec la vieillesse, les sphincters ne sont plus très élastiques, la gougoutte descend, et force le vieil homme à trouver des pissotières immédiatement, il grille les queues, se comporte comme un animal sauvage... Cassez-vous bande de jeunes vauriens, pépé à envie de pisser, et s'il se retient trop, tu vas sentir le vent qui se déchaîne et il n'y a pas qu'en liquide qu'il va payer le pépé, va même y avoir du solide. Etre vieux ça ne se passe pas qu'au niveau de la vessis ou des intestins, les oreilles aussi sont déficientes, l'ancêtre n'entend plus les guitares, mais les moteurs qui démarrent ça oui il l'entend et même il n'entend que ça. Les bourdonnements dans les oreilles ça le rend hystérique, tous les bruits le dérangent et surtout ceux de son voisin, lepetit jeune qui rentre en moto tous les soir avec une nouvelle copine, qui présente à toutes ses filles son matelat qui couine et qui gémit au rythme de ses coups de reins. Et le matiin la moto redémarre laissant le vieux à sa solitude et à ses regrets.

Deuxième couplet :
Il suffira d'une étincelle
D'un rien, d'un geste
Il suffira d'une étincelle,
Et d'un mot d'amour
Pour
Allumer le feu
Allumer le feu
Et faire danser les diables et les dieux
Allumer le feu
Allumer le feu
Et voir grandir la flamme dans vos yeux
Allumer le feu

Là, c'est le cri de désespoir du vieil homme qui sens l'hiver approcher et qui redoute de choper la grippe même s'il s'est déjà fait vacciné, il craint de ne pas passer l'hiver. "Allumez le feu,vous voyez pas que je suis vieux, allumez-moi ce damné chauffage, nom de dieu !"

à suivre...

Commenter cet article